Quelques principes de Dale Carnegie appliqué à la communication numérique

Chers lecteurs,

Je ne vous oublie jamais quand je travaille, bien au contraire.

J’ai souhaité vous parler d’une de mes dernières lectures: « Comment se faire des amis » pour vous parler une nouvelle fois de community management.

 

1- Introduction:

Source de l’image: https://algeriemarket.com/produit/comment-se-faire-des-amis-dale-carnegie/

« Comment se faire des amis » de Dale Carnegie est un ouvrage qui ne vous explique pas comment obtenir des relations amicales mais comment bien communiquer avec les êtres humains dans le but d’avoir ce que vous voulez d’eux.

Ce livre qui date du début du XXème siècle a été édité et réadapté de façon à pouvoir coller à notre monde moderne. Les principes restent les mêmes puisqu’il s’agit de relations humaines.

 

2- Principe 4: « Intéressez-vous réellement aux autres »:

C’est ce qu’un community manager va faire en s’intéressant à sa cible (clients d’une marque ),qu’est-elle, ce qu’elle aime notamment afin de pouvoir adapter au mieux son contenu et discours à sa communauté.

 

3-Principe 5: « Ayez le sourire »:

C’est pour cela que les émoticônes ont un réel intérêt dans la rédaction de contenus sur les réseaux sociaux.

Sans être dans l’overdose, marquez ses différentes idées avec ces dernières permet d’attirer l’attention de vos utilisateurs mais aussi de montrer une image positive et souriante.

Lire la suite « Quelques principes de Dale Carnegie appliqué à la communication numérique »

Publicités

L’intérêt pour une entreprise B to B d’être présente sur les réseaux sociaux

 

En tant que community manager, on me dit régulièrement qu’une entreprise qui propose des services aux professionnels ( B to B) n’a pas besoin d’être présente sur les réseaux sociaux.

 

Or, si effectivement, il apparaît plus évident pour une société qui propose un bien ou service aux particuliers (B to C)il est aussi bien vu et possible d’agrandir sa clientèle grâce aux réseaux sociaux.

 

1. Linked In, le réseau social professionnel:

Ce dernier vient déjà contredire cette idée reçue.

Le premier point est qu’une entreprise est composée d’individus et ces derniers sont au moins à titre individuels ou via une page société sur Linked In.

Les pratiques de recrutement mais aussi de recherches de structures partenaires ou clients ont bien changé: si un bon site web et bien référencé est primordial, de plus en plus de professionnels effectuent leur recherche via ce réseau social.

Et on peut aussi l’utiliser pour rediriger vers le site web en ajoutant l’url sur sa page entreprise Linked In.

D’ailleurs, d’après un article de « Neoptimal » sur le sujet65% des entreprises B to B ont au moins gagné un client en 2015 grâce à ce dernier.

Pour résumer, on peut voir celui-ci comme un sorte d’annuaire ou de référenceurs d’entreprises, c’est pourquoi alimenter sa page sur Linked In avec une publication par jour quand on est dans le B to B peut être très intéressant.

 

2. Twitter, là où se trouve les « experts »:

Twitter est le second réseau social professionnel, idéal pour montrer qu’on maîtrise son sujet et attirer les journalistes et experts d’un domaine.

Toujours d’après ce même article85% des entreprises B to B sont sur Twitter.

Réaliser des tweets (entre un et deux par jour) pour parler de son domaine d’activité: Scoop It et Pinterest peuvent vous aider à sélectionner les articles qui vous intéressent en rapport avec son secteur.

Lire la suite « L’intérêt pour une entreprise B to B d’être présente sur les réseaux sociaux »