Pourquoi engager un community manager professionnel?

La communication est un des secteurs dans lequel on pense qu’un stagiaire ou bien un salarié dont ce n’est pas la profession, peut le faire.

C’est un choix et point de vue que je respecte.

Mais ce n’est pas le mien. Et je vais vous expliquer pourquoi.

 

1- L’expertise, la formation et l’expérience

Quand vous sollicitez un community manager professionnel, il arrive avec une formation effectuée, de l’expérience , donc avec une sorte d’expertise. Il peut donc vous donner des conseils, vous faire des propositions, prendre des initiatives.

Bien qu’il y ait toujours un temps d’adaptation (voir article précédent ici), le community manager n’a pas besoin de grande formation sur son métier et ne nécessite pas forcément une grande surveillance.

Tant qu’il y a une bonne communication avec sa hiérarchie, ce dernier ne peut que bien faire son travail.

 

2- La possibilité de se former

Comme tout métier et tout particulièrement les réseaux sociaux qu’on a l’impression de connaître et gérer,  un community manager dispose des outils, des ressources pour se mettre à jour, approfondir ses connaissances.

 

3- Le réseau

Mon cas est de plutôt bien connaître les influenceurs qui sont des acteurs importants dans la communication et le marketing numérique. C’est d’ailleurs une des prestations que je propose.

Mais un community manager a des relations, des collaborateurs qui peuvent aider à la réalisation de cette communication: des photographes, vidéastes par exemple et vous proposer à leur tour une qualité d’exécution.

Lire la suite « Pourquoi engager un community manager professionnel? »

Publicités

Point sur le community management/ rédaction web

Hello à tous!

J’ai décidé de vous écrire un article un peu plus personnel que d’habitude mais tout en restant dans l’univers professionnel bien sûr.

 

1. Présentation (à nouveau)

Quand j’ai suivi une formation de community manager à L’Ecole Française du Digital, je me suis rendue compte que j’étais vraiment passionnée par tout ce qui découle des nouvelles technologies en terme de communication notamment.

Et ma décision de me lancer en free-lance ne fut pas qu’un choix: même si j’aime l’idée d’être indépendante, c’est aussi une question d’adaptation au marché de l’emploi dans ce domaine.

Comme beaucoup d’emplois à Lyon, il y a énormément de concurrence et me lancer en free-lance tout en regardant les offres de salariés à côté, me permet de pouvoir me lancer tranquillement.

Mon dernier article (ici)  montre la spécificité d’être à son compte, être commercial, comptable notamment en plus de son métier de base.

J’ai décidé donc d’apprendre sur le tas à intégrer l’univers des community managers, rédacteurs web.

 

2. Le milieu de l’entreprise

Pour démarrer mon activité de CM, j’ai eu des expériences au sein d’une association mais aussi en tant qu’intervenante dans un atelier sur Instagram.

Mais aussi:

  • J’ai eu l’occasion de travailler dans un centre d’affaires pendant un an: le milieu des petites entreprises ne m’y ait pas étranger tellement j’ai touché à tout, y compris au niveau communication et commercial.
  • A plusieurs reprises, j’ai également travaillé au sein d’administrations publiques: bibliothèques, musées, impôts et je connais bien les problématiques qui sont liées à ces secteurs professionnels.
  • Enfin, oui je connais bien également le milieu associatif mais aussi la vente directe en ayant aussi travaillé à mon compte à cette époque.

C’est dire à quel point j’ai pu aborder le milieu professionnel par bien des aspects.

Je vous renvoie d’ailleurs à ma page dédiée à ce sujet.

Lire la suite « Point sur le community management/ rédaction web »