Le community management pendant l’été

Comment continuer à publier sur vos réseaux sociaux pendant l’été alors que pendant cette période, pendant le mois d’août surtout, l’activité est ralentie?

1-Cas 1: vous êtes une entreprise de médias (type site web)

-Stratégie 1: préparer un best of de vos meilleurs articles de l’année

En effet, pendant la période estivale, vous pouvez proposer à votre communauté de redécouvrir certains de vos temps forts de l’année, voire remettre au goût du jour ceux qui ont pu passer inaperçus.

-Stratégie 2: créer un « programme » de publications spécial été

Le mois de juillet et août vous permettent d’aborder des sujets plus légers, farnientes. Exemple: vos lectures que vous pouvez apporter sur la plage.

Il y a aussi le côté saga qui fonctionne bien dans la presse papier ou radio. Exemple: l’histoire d’une grande marque appréciée des français chaque mardi.

 

2- Cas 2: vous êtes une société locale, un commerce (type boutique)

-Stratégie 1: zoom sur les sujets relatifs aux vacances (préparatifs, route, plage…)

En tant qu’individus, nous avons tous passé des vacances en famille au moins une fois dans notre vie et nous connaissons tous les étapes toutes plus ou moins caractéristiques: l’organisation, le trajet sur la route, les moments passés sur la plage et selon votre activité, vous pouvez broder autour de ça.

Exemple: relayer des articles parlant de la biologie marine, parler d’un partenaire qui vend des glaces artisanales, le fameux casse-croûte que l’on mange sur le trajet etc…

Lire la suite « Le community management pendant l’été »

Publicités

Pourquoi engager un community manager professionnel?

La communication est un des secteurs dans lequel on pense qu’un stagiaire ou bien un salarié dont ce n’est pas la profession, peut le faire.

C’est un choix et point de vue que je respecte.

Mais ce n’est pas le mien. Et je vais vous expliquer pourquoi.

 

1- L’expertise, la formation et l’expérience

Quand vous sollicitez un community manager professionnel, il arrive avec une formation effectuée, de l’expérience , donc avec une sorte d’expertise. Il peut donc vous donner des conseils, vous faire des propositions, prendre des initiatives.

Bien qu’il y ait toujours un temps d’adaptation (voir article précédent ici), le community manager n’a pas besoin de grande formation sur son métier et ne nécessite pas forcément une grande surveillance.

Tant qu’il y a une bonne communication avec sa hiérarchie, ce dernier ne peut que bien faire son travail.

 

2- La possibilité de se former

Comme tout métier et tout particulièrement les réseaux sociaux qu’on a l’impression de connaître et gérer,  un community manager dispose des outils, des ressources pour se mettre à jour, approfondir ses connaissances.

 

3- Le réseau

Mon cas est de plutôt bien connaître les influenceurs qui sont des acteurs importants dans la communication et le marketing numérique. C’est d’ailleurs une des prestations que je propose.

Mais un community manager a des relations, des collaborateurs qui peuvent aider à la réalisation de cette communication: des photographes, vidéastes par exemple et vous proposer à leur tour une qualité d’exécution.

Lire la suite « Pourquoi engager un community manager professionnel? »

La question de la sécurité sur Internet

Chers lecteurs,

Qui dit réseaux sociaux, se pose la question des données personnelles sur Internet.

Et même si je ne suis pas une experte sur le sujet, il est important pour moi de vous apporter mon opinion.

 

1-Community Management et Story Telling

Les réseaux sociaux, le blog, les vidéos Youtube…., tous les nouveaux types de contenu sur Internet sont un nouveau mode de narration et de création.

On propose à nos followers de nous suivre car ils apprécient notre histoire, notre valeur…, ce qui constitue le story telling.

Voir mon article sur le story telling ici.

Mais Internet a introduit de nouvelles problématiques liées aux données: l’e-reputation, ce que je vous propose, afin de savoir ce que pensent les autres médias de votre entreprise mais aussi ce que vous avez pu écrire en tant que membres de cette entreprise sur les réseaux sociaux et Internet en général.

Et si vous avez des éléments qui contredisent vos valeurs et disponibles sur Internet, cela peut poser problème.

C’est aussi le rôle du community manager de faire attention à ce genre de détails.

Ces nouvelles questions sur l’image ont évidemment leur inconvénient, à savoir la trace écrite mais aussi permettent de garantir aux consommateurs, une lisibilité qui n’était pas possible auparavant concernant le milieu professionnel.

Lire la suite « La question de la sécurité sur Internet »

Point sur le community management/ rédaction web

Hello à tous!

J’ai décidé de vous écrire un article un peu plus personnel que d’habitude mais tout en restant dans l’univers professionnel bien sûr.

 

1. Présentation (à nouveau)

Quand j’ai suivi une formation de community manager à L’Ecole Française du Digital, je me suis rendue compte que j’étais vraiment passionnée par tout ce qui découle des nouvelles technologies en terme de communication notamment.

Et ma décision de me lancer en free-lance ne fut pas qu’un choix: même si j’aime l’idée d’être indépendante, c’est aussi une question d’adaptation au marché de l’emploi dans ce domaine.

Comme beaucoup d’emplois à Lyon, il y a énormément de concurrence et me lancer en free-lance tout en regardant les offres de salariés à côté, me permet de pouvoir me lancer tranquillement.

Mon dernier article (ici)  montre la spécificité d’être à son compte, être commercial, comptable notamment en plus de son métier de base.

J’ai décidé donc d’apprendre sur le tas à intégrer l’univers des community managers, rédacteurs web.

 

2. Le milieu de l’entreprise

Pour démarrer mon activité de CM, j’ai eu des expériences au sein d’une association mais aussi en tant qu’intervenante dans un atelier sur Instagram.

Mais aussi:

  • J’ai eu l’occasion de travailler dans un centre d’affaires pendant un an: le milieu des petites entreprises ne m’y ait pas étranger tellement j’ai touché à tout, y compris au niveau communication et commercial.
  • A plusieurs reprises, j’ai également travaillé au sein d’administrations publiques: bibliothèques, musées, impôts et je connais bien les problématiques qui sont liées à ces secteurs professionnels.
  • Enfin, oui je connais bien également le milieu associatif mais aussi la vente directe en ayant aussi travaillé à mon compte à cette époque.

C’est dire à quel point j’ai pu aborder le milieu professionnel par bien des aspects.

Je vous renvoie d’ailleurs à ma page dédiée à ce sujet.

Lire la suite « Point sur le community management/ rédaction web »

Les atouts et difficultés du community manager ainsi que du free lance

Cet article traitera non pas du community management en lui-même mais du métier ainsi que le fait d’être à son compte.

 

1. Community manager, un métier hors du commun

1.1 Les bons côtés:

  • Personnellement, ce que j’aime le plus dans ce métier c’est la création, créer quelque chose même virtuellement est extrêmement glorifiant pour moi, surtout si cela peut aider une entreprise ou une personne à se faire connaître.
  • L’autre point positif pour moi, est l’aspect humain. Nous avons beau travailler derrière un ordinateur, nous nous adressons à des humains dans nos contenus et pas à de simples consommateurs. (Voir mon article précédent sur la création de contenus efficaces).

1.2. Les mauvais côtés

  • Le community management est comme bon nombre de professions, extrêmement concurrentiel. Faire sa propre expérience et réussir à trouver ce qui va nous permettre de nous démarquer, demande du temps et du travail. A titre personnel, je suis suivie par une coach professionnel aussi bien pour l’aspect CM que free lance.
  • Que l’on travaille dans une entreprise ou bien dans une agence ou encore en indépendant, le community manager est le représentant de la communication numérique d’une société.  Il est important de s’accorder avec vos clients afin de pouvoir réaliser votre travail au mieux. La compétence ne suffit pas, le « feeling » est important.

Lire la suite « Les atouts et difficultés du community manager ainsi que du free lance »