Community management, Numérique

Quelques difficultés en community management

al

Chers digital lovers,

Merci pour vos demandes et retours !

Je suis ravie de connaître vos avis et besoins en community management !

J’ai décidé d’évoquer quelques difficultés auxquelles est confronté un entrepreneur quand il décide de se lancer dans l’aventure des réseaux sociaux.

 

I- La difficulté de confier cette tâche à quelqu’un d’autre:

Quand on est entrepreneur, on souhaite avoir le contrôle de son image y compris numériquement et c’est bien compréhensible.

Il y a un point très important sur lequel j’insiste bien avec mes clients : vous restez et demeurez le maître à bord de vos comptes. Un community manager n’a pas vocation à exprimer sa voix à votre place.

Et d’ailleurs plus vous laissez de contenu (photos, vidéos, articles…) de votre travail, plus votre collaborateur CM s’imprégnera de l’esprit de votre entreprise.

L’objectif d’une communication numérique est de valoriser votre message et non pas de se l’approprier .

La seule marque personnelle du community manager sera sa façon de rédiger et même là encore, il y a possibilité de s’adapter.

Si vraiment vous avez ce besoin d’être rassuré, vous pouvez toujours vous mêmes les publications et le community manager apporte l’appui technique et le rendra optimal sur vos réseaux sociaux.

Il ne faut surtout pas hésiter à communiquer avec votre salariée ou freelance, lui expliquer ce que vous souhaitez.

Lire la suite « Quelques difficultés en community management »

Community management

Point sur le community management/ rédaction web

Hello à tous!

J’ai décidé de vous écrire un article un peu plus personnel que d’habitude mais tout en restant dans l’univers professionnel bien sûr.

 

1. Présentation (à nouveau)

Quand j’ai suivi une formation de community manager à L’Ecole Française du Digital, je me suis rendue compte que j’étais vraiment passionnée par tout ce qui découle des nouvelles technologies en terme de communication notamment.

Et ma décision de me lancer en free-lance ne fut pas qu’un choix: même si j’aime l’idée d’être indépendante, c’est aussi une question d’adaptation au marché de l’emploi dans ce domaine.

Comme beaucoup d’emplois à Lyon, il y a énormément de concurrence et me lancer en free-lance tout en regardant les offres de salariés à côté, me permet de pouvoir me lancer tranquillement.

Mon dernier article (ici)  montre la spécificité d’être à son compte, être commercial, comptable notamment en plus de son métier de base.

J’ai décidé donc d’apprendre sur le tas à intégrer l’univers des community managers, rédacteurs web.

 

2. Le milieu de l’entreprise

Pour démarrer mon activité de CM, j’ai eu des expériences au sein d’une association mais aussi en tant qu’intervenante dans un atelier sur Instagram.

Mais aussi:

  • J’ai eu l’occasion de travailler dans un centre d’affaires pendant un an: le milieu des petites entreprises ne m’y ait pas étranger tellement j’ai touché à tout, y compris au niveau communication et commercial.
  • A plusieurs reprises, j’ai également travaillé au sein d’administrations publiques: bibliothèques, musées, impôts et je connais bien les problématiques qui sont liées à ces secteurs professionnels.
  • Enfin, oui je connais bien également le milieu associatif mais aussi la vente directe en ayant aussi travaillé à mon compte à cette époque.

C’est dire à quel point j’ai pu aborder le milieu professionnel par bien des aspects.

Je vous renvoie d’ailleurs à ma page dédiée à ce sujet.

Lire la suite « Point sur le community management/ rédaction web »

Community management

Les atouts et difficultés du community manager ainsi que du free lance

Cet article traitera non pas du community management en lui-même mais du métier ainsi que le fait d’être à son compte.

 

1. Community manager, un métier hors du commun

1.1 Les bons côtés:

  • Personnellement, ce que j’aime le plus dans ce métier c’est la création, créer quelque chose même virtuellement est extrêmement glorifiant pour moi, surtout si cela peut aider une entreprise ou une personne à se faire connaître.
  • L’autre point positif pour moi, est l’aspect humain. Nous avons beau travailler derrière un ordinateur, nous nous adressons à des humains dans nos contenus et pas à de simples consommateurs. (Voir mon article précédent sur la création de contenus efficaces).

1.2. Les mauvais côtés

  • Le community management est comme bon nombre de professions, extrêmement concurrentiel. Faire sa propre expérience et réussir à trouver ce qui va nous permettre de nous démarquer, demande du temps et du travail. A titre personnel, je suis suivie par une coach professionnel aussi bien pour l’aspect CM que free lance.
  • Que l’on travaille dans une entreprise ou bien dans une agence ou encore en indépendant, le community manager est le représentant de la communication numérique d’une société.  Il est important de s’accorder avec vos clients afin de pouvoir réaliser votre travail au mieux. La compétence ne suffit pas, le « feeling » est important.

Lire la suite « Les atouts et difficultés du community manager ainsi que du free lance »